SEO : Comment faire une keywords research ?

L’audit sémantique, étude de mots clés ou keywords research en anglais est la base de toute stratégie SEO. Ce document servira à définir nos objectifs d’un point de vue SEO, à savoir les mots clés sur lequel nous souhaitons nous positionner.

1. Identifier les mots clés

Objectif : identifier les termes que recherche votre audience pour atteindre vos produits où les thématiques que vous traitez.

Pour identifier cela, procédez à un rapide brainstorming cela sera un bon départ pour avoir des idées à approfondir. Bien sur les outils SEO type ahref & SEMRush sont très utile pour identifier une multitude de mots clés pertinent, avec leur volume de recherches moyens par mois. L’avantage est aussi de pouvoir cibler les questions utilisateurs, ce qui sera parfait pour traiter les requêtes de type informationnelle (que nous verrons plus tard).
Sur cette étape d’identification, l’objectif est d’être large, et d’avoir pour chaque mots clés à minima son volume de recherches mensuelles, car cette donnée nous permettra de prioriser chaque mots clés.

Semrush- étude de mots clés parfum homme
Ahref - étude de mots clés parfum homme

A chaque fois les outils vous permettent d’identifier via un mots clés, les mots clés associés organiser par volumes de recherches, mais aussi les questions associées. Personnellement je trouve qu’Ahref va un peu plus loin avec la notion d’attribution de clic en SEO et SEA. Si vous n’avez pas les moyens de passer par des outils payant vous pouvez toujours utiliser des outils gratuits tel qu’Ubersuggest, keywordshitter.com, Google Trend, mais aussi directement les indications sur les pages de résultats de Google avec les PAA (People Also Ask) et les recherches associées. Enfin pour les questions vous pouvez vous appuyer sur alsoasked.com/.

Une fonctionnalité que j’aime beaucoup pour trouver des mots clés est la fonction comparative de domaine, qui permet rapidement d’identifier les mots clés uniques et les mots clés inexploités par exemple. Pour être efficace ici et limiter le bruit, il faut ajouter des filtres pour exclure les noms de marques de chaque domaine. Pour aller encore plus loin et identifier par exemple les mots clés ou votre concurrent est présent mais pas vous, sélectionnez les mots clés inexploités puis ajouter un filtre pour n’avoir que les mots clés du top 10.

Etudes de mots clés comparatif mac kiko

On voit par exemple ici que MAC n’est pas présent sur plusieurs mots clés légitime ou KIKO se positionne bien.

2.Regrouper les mots clés par intention

Votre recherche de mots clés est terminée, il faut maintenant regrouper les mots clés connexes. Concrètement si on reste sur notre exemple de parfum homme, c’est regrouper l’ensemble des termes que je pourrais traiter sur une même page.

En faisant l’exercice nous aurions par exemple :

parfum homme 60 500
parfum pour homme 5 400
parfum pas cher homme 1 600

Je décide donc que ces 3 mots clés ont une intention similaire, ils auront donc la même page comme objectif SEO afin de ranker dessus. L’idée est de faire cela pour l’ensemble de vos mots clés. C’est un travail assez long et fastidieux, néanmoins mindmapexpress.com/ vous permettra de prémâcher le travail d’association de mots clés et vous fera gagner un temps précieux.

Voici à quoi correspond un mapping fait depuis un export SEMRush. Il Suffit juste de rajouter une colonne et de classifier chaque mot clés.

Exemple mapping de mots clés

Vous pouvez ensuite rendre le fichier un peu plus facile à visualiser via un simple tableau croisé dynamique, ce qui vous permettra de facilement voir le potentiel de chaque intention.

Cas concret, pourquoi je n’inclus pas « eau de parfum homme » ? Car le parfum et l’eau de parfum sont des produits différents, après le choix peut se poser en fonction de la profondeur de votre vite. Est-ce que j’ai assez de produit pour faire une page eau de parfum homme ou pas ? Est-ce que les internautes ne seront pas dessus en faisant une recherche sur l’eau de parfum homme et en arrivant sur une page avec des parfums ? Nous verrons ce point dans la partie 3.

3. Comprendre l’intention de recherche

Il est essentiel de comprendre ce que recherche l’utilisateur derrière chaque mot clé, afin de pouvoir lui offrir satisfaction avec un contenu qui réponde à ses attentes. Personnellement j’aime bien regrouper les intentions en 3 catégories.

  • Informationelle
    Ce type de recherche caractérise le début de l’user journey, l’utilisateur est à la recherche d’information, via une requête qui peut être sous la forme d’une question, d’une requête large voir d’une requête longue traine. Il est important pour une marque de se positionner sur ce type de requête car, à ce moment-là, l’utilisateur n’a pas encore d’entreprise en tête. On est donc sur un point de contact très important en termes de visibilité.

    Exemple de requetes informationnelles :
    « comment se parfumer ? »
    « faire une étude de mots clés SEO »
    « Paris »
  • Navigationelles (Marque)
    Ce type de recherche correspond à une étape plus avancée dans le user journey. L’utilisateur à déjà en tête une marque / produit qu’il associe à un type de produit. L’objectif ici est d’arriver rapidement sur le site en question.

    Exemple de recherches navigationnelles
    « parfum homme dior »
    « lissseur steampod »
    « carte cadeau sephora »
  • Transactionel
    Ce type de requêtes correspond à l’étape la plus proche de la conversion et donc de l’achat. Le but de l’internaute est donc majoritairement d’acheter, bien que l’on se rende de plus en plus compte que certains utilisateurs utilisent ce genre de requêtes pour faire de la comparaison in real life (c’est un peu le même comportement que l’on peut avoir avec Google Lens également).

    Exempl de recherches transactionnelles :
    « parfum pas chers »
    « black friday parfum »

Ce qui est important à comprendre ici c’est que derrière chaque intention, il y’aura un type de page associés qui sera adapté en fonction de l’intention de l’utilisateur. Par exemple avec une recherche informationnelle, on aura souvent à faire à des pages articles.

On voit dans cet exemple un extrait en P0 d’un article, des résultats de médias avec des articles ainsi que des PAA (People Also Ask) afin d’aider l’internaute à qualifier sa questions / besoin. Ainsi, si je souhaite essayer de me positionner sur ce mots clés il faudra donc passer par la case rédaction d’article.

4.Les mapper aux pages de son site

Votre liste de mots clés est clean, vous avez regroupé les mots clés connexe ensemble et les avez associés les intentions. Il ne vous reste plus qu’à associer ces ensembles aux pages de votre site. Ce mapping est important car il en découlera toutes les optimisations on site que vous ferrez par la suite. Il vous permettra également d’identifier les potentiels pages à créer sur votre site.

Vous avez maintenant votre plan de route pour mettre en place vos optimisations au niveau du contenu et des TAG SEO (titles, meta descriptions, H1 …). N’oubliez qu’une étude de mots clés s’update car les habitudes des utilisateurs changent avec le temps. Il est conseiller d’updater les volumes de recherches une fois par an. Vous pourrez également en profiter pour identifier de nouvelles opportunités pour ranker.

Laisser un commentaire